Secret Story 7 : un lancement réussi, oui mais...

Capture d’écran 2013-06-08 à 14.16.02.jpg

Hier soir, TF1 proposait en prime time le lancement de la nouvelle saison de Secret Story. Un prime très réussi, mais qui n'a pas su convaincre le public au vu des audiences très décevantes tirant l'émission à son plus bas historique. Tentative d'explications.

Le "kickoff" de Secret Story 7 a attiré 3,3 millions de téléspectateurs, soit 15,5% de parts d'audience. À titre de comparaison, le lancement de la saison dernière avait rassemblé plus de 4 millions de téléspectateurs pour 19,4% de pda, un score déjà décevant pour le programme. 

Un prime réussi...

Pourtant, le lancement de cette nouvelle saison est probablement l'un des plus réussis depuis 2007. Un casting très prometteur (surtout Sonia, Ben et Gautier, nos coups de coeur), une nouvelle mécanique pour renouveller l'émission (les candidats ne sont pas encore entrés dans la Maison, mais doivent percer un secret pour ce faire), des surprises tout au long de la soirée et aucun bide en direct malgré les nombreux secrets mécanisés fragiles et difficiles à cacher, comme celui de la fausse famille ou de Gautier. Tout s'est passé comme sur des roulettes, et ça s'est fortement ressenti dans la présentation avec un Benjamin Castaldi très à l'aise et au top de sa forme.

... mais excluant et réservé à la communauté

Ce premier prime a donc certainement beaucoup plu aux fans de l'émission, mais peut-être seulement à eux. En effet, la production n'a visiblement pas essayé de séduire un nouveau public. La soirée commence avec une longue séquence qui met en scène Nadège, la gagnante de la dernière saison (déjà, pas facile de saisir si on n'a pas regardé l'année dernière). Aucun rappel du concept et des règles, alors que c'était le cas chaque année depuis le lancement, à peine une brève présentation de la Maison, sans plus. La production estime sans doute que Secret Story est une marque bien installée depuis 7 ans, mais les premiers téléspectateurs du programme ont passé l'âge de le regarder et les plus jeunes n'ont pas suivi les premières années. Ils est donc nécessaire d'en rappeler les fondamentaux en début de chaque saison, ce qui n'a pas été le cas hier soir. Seuls les fans assidus qui ont suivi les dernières saisons ont vu clair dans ce premier prime et dans les mécaniques complexes mises en places par la Voix. 

Une mécanique trop complexe

Le "Before Secret" a été présenté de manière très sommaire, Benjamin s'étant contenté de dire que les habitants étaient dans la Maison depuis 48 heures (Où? Pourquoi?) et que "le public a choisi leur secret" (Comment?), alors qu'en 2010, un magnéto de 3 minutes avait été conçu pour expliquer le fonctionnement du Before aux téléspectateurs. De plus, en dernière minute, le secret a été modifié en direct pendant le prime. Impossible donc de comprendre si l'on n'a pas suivi le Before sur Internet (en sachant que la grande majorité des téléspectateurs en ignorait même l'existence). Les secrets mécanisés se sont enchainés ("je suis le secret commun des habitants", "nous sommes la famille du public", "nous sommes les maîtres des nominations"), et même la Voix s'est emmêlée les pinceaux en direct en envoyant une mauvaise candidate en isolement à l'étranger lors de la séparation de deux soeurs jumelles (dont une seule a pu entrer dans la Maison). Vous suivez toujours ? Non.

Une date de lancement mal choisie

Autre talon d'Achille de cette nouvelle saison : la date de lancement. La production n'a toujours pas compris (et c'est bien dommage) que sa cible était davantage encline à s'intéresser au programme si sa diffusion commençait au tout début des vacances. Secret Story est un programme d'été qu'il faut suivre dès le début. Programmer son lancement en plein examens ou se tirer une balle dans le pied, ça revient à peu près au même (mais ça fait moins mal). Les saisons qui ont le mieux fonctionné ont toutes démarré fin juin, au tout début de l'été.

Carton sur les réseaux sociaux

Néanmoins, le prime a cartonné sur MyTF1 et sur les réseaux sociaux avec plus de 800.000 tweets postés tout au long de la soirée et une présence dans les sujets le plus commentés au monde pendant plus de 20 minutes. Une performance rare sur le web, qui malheureusement est encore difficile à mesurer.

En conclusion, on peut dire que ce premier prime est prometteur pour la saison à venir, qu'il a probablement beaucoup séduit les habitués au programme, malgré les erreurs stratégiques de la production qui sont sans doute à l'origine de ces premiers résultats d'audience décevants. Reste à voir si elle saura relever la barre et éviter un syndrome Carré Viiip (qui au passage, avait fait plus d'audience lors de son lancement).

Les commentaires sont fermés.